• L’attente…

    L’attente…j'attends,tu attends ,il attend ,nous attendons...

    N’êtes vous pas d’accord que l’on passe autant de temps, voir plus à attendre que de filer son chemin régulièrement, tranquillement ?..

    Tenez, vous allez faire vos achats au supermarché, trente minutes et des poussières pour remplir votre caddie de vos emplettes. Mais combien de temps vous faut-il pour sortir du magasin, passage à la caisse saturé, attente...Péniblement, après avoir serrer les poings, enfin les sacs dans le coffre de la voiture, il faut sortir du parking. Combien faudra-t-il attendre qu’une âme charitable veuille enfin vous laisser vous dégagez de ce stop, attente....

    Si vous n’allez pas trop bien, vous prenez un rendez-vous chez votre médecin, alors qu’il vous presse de savoir ce qui ne va pas, le rendez vous et donné pour le sur lendemain 13 h 30 précise.Le jour dit, à l’heure, vous entrez dans une salle d’attente quasiment comble, une bouffée de chaleur humaine et de (trop) d’odeurs différentes se mélangent, attendre dans cette étuve aux mille senteurs.....Le temps passe inexorablement, et bien des minutes, des heures même après enfin c’est à vous, l’attente touche à sa fin. Ce cher docteur vous préconise une analyse. Angoisse, inquiétude, vous  aller faire votre examen et on vous annonce de revenir dans trois jours pour avoir le résultat, attente. Stress et énervement vous gagnent, l’attente vous ronge.....Ces jours vous semble une éternité. Enfin le résultat, un coup de téléphone chez le toubib, il ne peut vous prendre avant la semaine prochaine devant l’ampleur de son travail, attente interminable. Je vous passe le chapitre de la salle d’attente qui se reproduit à chaque consultation de toute façon, attente.... vous le savez bien. Il vous faut un traitement et  à la pharmacie on vous annonce qu’il faut le commander et l’espérer pour d’ici trois, quatre jours, Vous n'en pouvez plus d'attendre ?...moi non plus ........

    Personnellement, je ne compte plus le nombre de jupes ou pantalons que j’ai usé à me trémousser, me tortiller sur les chaises et bancs de salles d’attente, de local spécialisé en radiographie de toute sorte, sans se fâcher, attendre, je peux bien me bouger sur la chaise pour passer mon état de crispation, de nerf...il me faut attendre quand même...

    Bon dans un registre un peu moins morose, où que se soit, où que l’on aille, il faut attendre, patienter, vous appelez un organisme, le répondeur vous joue une jolie sérénade pour vous faire patienter, le cinéma pour prendre son entrée, le tour de manège, à la pompe à carburant, Et la paye de plus en plus comme on l'attend celle là...,tout, je vous dis tout partout il faut attendre.

    Je sais bien que tout vient  à point à celui qui sait attendre ,mais,si vous connaissez une chose,un endroit où il ne faut pas attendre, dites-le-moi s’il vous plait,et j'irai vous y attendre........


  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Mars 2015 à 15:01

    Belle chute ! Bravo.

    La patience n'étant pas mon fort et du fait de mon ignorance quant au lieu que vous évoquez... je ne vous ferais pas poireauter...

    2
    axel21
    Jeudi 26 Mars 2015 à 18:09
    axel21

    Bonjour Evelyne. Comme je suis content de te retrouver. Quelle attente... D'ailleurs je me méfie beaucoup des lieux où il y a écrit "salle d'attente". Déjà que l'on passe un bon tiers de notre vie à dormir, s'il faut en passer un tiers à attendre et le reste à bosser... vivement le paradis. Grosses bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :